La créatrice : Adèle Côte

« Enfant précoce, adulte décalée, zèbre (hypersensible et hyper-perceptive) dans une drôle de jungle. Ce handicap était ma problématique, il est devenu ma singularité et la source de ma créativité. »

Musicienne, philosophe Spinoziste et Misrahienne, journaliste, productrice de spectacles, étudiante en histoire de l’économie, Adèle Côte se consacre pendant de nombreuses années à la citoyenneté et aux droits de l’homme. Elle étudie plusieurs formes de gouvernances horizontales ainsi que les fonctionnements de l’intelligence collective.

Elle donne des conférences et anime des formations aux forums ouverts et aux relations écologiques et soutenables tant dans les milieux associatifs qu’en entreprises.

Elle crée le concept de « citoyenneté intérieure » ou le « moi » est reconsidéré sous l’aspect d’une pluralité d’altérités fondatrices et intériorisées formant un « Enéis » (nous) plutôt qu’un Ego.

Passionnée par la réflexion et les processus des arborescences de l’intelligence, elle développe et anime plusieurs cafés « remue-méninges »

Quelques actions…

  • En 2002 : elle co-fonde la friche musicale « La Courroie » à Entraigues sur Sorgues.
  • En 2010 : elle co-rédige à EELV le manifeste à l’usage des coopérateurs et structure la coopérative de l’écologie.
  • En 2013 : elle fonde « Le Point de Lumière », café de la citoyenneté heureuse.
  • En 2014 : elle organise le colloque : « Carpentras, thérapie d’une ville »,
  • Elle est l’auteure d’un manifeste sur les Droits de l’Homme et du Citoyen «  Citoyen ouvre-la »

Pour moi, la relation est le principe même du vivant.
La nature est indissociable de la relation et la créativité est l’incandescence du lien.

“La rencontre nous crée”  écrivait le philosophe Bachelard.
Chacun de nous EST un monde. 

J’ai crée Feel T Light pour qu’il éclaire l’interaction entre NOS mondes et nous apprenne à protéger notre espace vitale et vitalisant. Son aspect ludique et lumineux permet de chuinter les jugements, les raideurs et les ornières cérébrales des certitudes tyranniques.